logo
  • Conflicte grafit
  • Vol
  • Nu
Sur la ligne habituelle d’expérimentation il s’engage a présent a établir une dialectique dans le même espace entre la figuration des fragments réalistes, qui se défont en lignes formant les plan et les volumes et se prétendant sensuels et voluptueux.

Des draps, des coussins, la nostalgie de l’enfance, le premier et le dernier vêtement. Le nu, la lumière de la chair, l’impacte sensuel, les formes morbides.

L’oeil qui regarde. Collage. Matière, les lignes se conjurent en tache, la tache se défait en devenant ligne. Le son du frôlement du graphite sur le bois et le papier, c’est la musique qu’il joue, la mélodie du dessinateur.

Gravure, sérigraphie, papier, cuivre, cinc, fer.
Le ravissement de l’œuvre graphique qui se multiplie et se met a bout de main.

Voir galerie +